All Language Resources is an independent review site. We earn money when you click on some of the links on our site. Learn More

Intermediate French Practice – Steve Jobs

This biography of Steve Jobs takes an inside look into the life of Apple’s eccentric founder. You’ll learn about how his experiences with LSD and meditation helped shape his innovations and how his life ended early from cancer.

To make reading easier, I’d recommend downloading the Readlang plugin.

Steve Jobs a joué un rôle important dans le développement du monde informatique moderne dans lequel nous vivons. Jobs voulait changer le monde grâce à la technologie.

Dans ce livre, vous allez apprendre comment sa recherche de perfection, l’a aidé à atteindre ses objectifs. Cependant, cela a causé beaucoup de problèmes aux personnes qui travaillaient pour lui et avec lui.

Il pensait aider les gens à réaliser des choses incroyables, mais beaucoup de personnes n’appréciaient pas sa manière de faire.

Ce livre décrit la vie très intéressante d’un homme qui a changé le monde. Cela raconte comment deux adolescents qui aimaient faire des blagues, sont devenus partenaires afin de créer une des plus grandes sociétés du monde. Cela raconte comment les drogues ont aidé à avoir des idées qui mènent à des produits qui sont utilisés partout dans le monde. Cela parle aussi de la participation de Steve Jobs dans Toy Story, et aussi de comment il pensait tristement que son cancer allait disparaître sans aide médicale.

Le 24 février 1955, un homme nommé Abdulfattah Jandali et une femme appelée Joanne Schieble ont donné naissance à un petit garçon. La famille très catholique de Joanne aurait été vraiment contrariée de savoir qu’elle avait eu un enfant avec un homme musulman. Elle a donc donné le bébé à Paul et Clara Jobs, qui vivaient dans la Silicon Valley en Californie. Paul et Clara ont appelé le bébé Steve.

Paul Jobs travaillait dans le domaine de l’automobile, et a éveillé l’intérêt de Steve pour la construction. Il aimait voir comment son père pouvait construire des choses, et il l’aidait souvent. La famille Jobs vivait dans une maison moderne, avec des murs en verre, ce qui, plus tard, amènera Steve a aimer ce style.

Quand Steve Jobs était au lycée, il est devenu ami avec Steve Wozniak, qui était 5 ans plus âgé. Ils aimaient faire des blagues comme les autres garçons, mais ils étaient aussi très intéressés par les ordinateurs. Jobs appris beaucoup de Wozniak, et ils ont commencé à faire des choses ensemble.

En 1971, ils ont commencé à vendre la “Blue Box.” Cela était utilisé pour téléphoner gratuitement vers des endroits éloignés. Ils ont vendu pratiquement 100 boitiers.

Jobs est allé au Reed College en 1972, où il appréciait l’art, le LSD et la vie spirituelle. Il a appris que faire de grandes choses était ce qu’il pouvait faire de plus important. Il est allé en Inde pendant sept mois pour apprendre le Bouddhisme Zen. Son style est devenu très simple, ce qui se reportera sur les choses qu’il a faites chez Apple. Il a quitté le collège, mais a continué à suivre les cours pour le plaisir. Il a assisté à un cours de calligraphie, l’art de l’écriture, qui est devenu important sur le marché des produits Apple.

Steve Wozniak a rejoint un club informatique, où les personnes qui aimaient les ordinateurs pouvaient partager des idées. Wozniak pensait que les ordinateurs avaient trop de composants et étaient difficiles à utiliser. Il voulait créer un ordinateur qui aurait tout en un. Les personnes partageaient leurs idées gratuitement au club informatique, mais Jobs lui disait qu’il fallait qu’ils gagnent de l’argent grâce à cela. Donc, avec seulement $1,300, ils commencèrent une société. Jobs visitait une ferme de pommes quand il décida que “Apple” serait le nom parfait pour sa société. Simple, drôle, et un nom que tout le monde connaît. Donc le premier ordinateur a été appelé “the Apple.”

Jobs et Wozniak ont passé un mois à fabriquer des ordinateurs. Ils vendirent la moitié à un revendeur informatique et l’autre moitié aux personnes qu’ils connaissaient.

Jobs voulait toujours que les choses soient parfaites, et il se mettait en colère quand tel n’était pas le cas. Les personnes qui le connaissaient disaient qu’il criait sur les gens et leur disait des choses horribles lorsqu’il n’était pas content de leur travail. Son humeur changeait souvent.

Il voulait que “the Apple II” soit parfait et il était très difficile de le satisfaire. Cela rendait ses employés très mécontents. Cela est devenu pire lorsque Apple s’est agrandit.

Quand Mike Scott est devenu le président d’Apple, il a été dans l’obligation de s’entretenir avec Jobs de ses problèmes relationnels avec les autres employés. Scott a demandé à Jobs d’être plus raisonnable, plus diplomate. Par exemple, quand Jobs n’aimait aucun des 2’000 tons de beige qu’ils recherchaient pour le boîtier de l’Apple II. Jobs passait aussi des jours à penser à la forme du boîtier. Scott voulait finir le produit et le vendre rapidement. Cependant, Jobs voulait que ce soit parfait. C’était très difficile pour lui de renoncer au contrôle sur Apple. Ils se disputaient mais rien de trop grave pour le moment.

 

Plus de six millions d’ordinateurs Apple II ont été vendus. L’industrie de l’ordinateur personnel était lancée. Les gens appréciaient Jobs pour ce qu’il a contribué à faire, mais n’aimaient pas du tout son comportement.

Jobs n’était pas complètement heureux. Depuis que Wozniak avait créé The Apple et Apple II, il voulait faire quelque chose par lui même. Jobs voulait créer un ordinateur encore mieux que le sien, mais il prit réellement l’idée du Macintosh à Jeff Raskin. Avec cette idée, il créa une machine qui pouvait supporter beaucoup plus de graphiques et qui était contrôlée par une souris.

Le Macintosh a été un énorme succès. Il a été aidé par une publicité de Ridley Scott en 1984. Jobs faisait beaucoup d’interviews. Il disait aux différents journalistes qu’il leur parlait de manière exclusive mais, en réalité, il parlait à beaucoup d’entre eux. Jobs est devenu riche et célèbre. La chanteuse Ella Fitzgerald chanta lors de la soirée d’anniversaire de ses 30 ans.

Cependant, son comportement envers les employés d’Apple continuait à être horrible. En 1985, la commission des directeurs d’Apple décida de le licencier.

Ceci a été difficile pour Jobs mais il était heureux de pouvoir faire les choses dont il avait envie. Son premier nouveau projet était un ordinateur appelé NeXT. Il a payé $100,000 pour que le logo soit fait.

Il voulait également un cube parfait pour le boîtier de son ordinateur, ce qui était très difficile et très cher à faire. Malheureusement, le projet n’a pas réuni suffisamment d’argent. Il fallut quelques années supplémentaires pour réaliser ce projet, en raison des exigences de Jobs. Le prix était trop cher pour beaucoup de personnes. Les ventes n’étaient pas très bonnes.

Cependant, au même moment, Jobs avait acheté des actions dans une société appelée Pixar et en est devenu Président.

Il appréciait que Pixar mélange l’art et la technologie. Il a investi pratiquement 50 millions de dollars dans Pixar en 1988. La société ne faisait pas d’argent jusqu’à ce qu’un film, appelé Tin Toy, soit réalisé et gagne en 1988 le Academy Award for Best Animated Short Film. Jobs comprit qu’il devait se concentrer sur Pixar, ce qui lui rapportera plus d’argent que les ordinateurs. Plus tard, Pixar et Disney se réunirent pour faire le premier film de Pixar, “Toy Story.” Ceci rapporta plus d’argent que tous les autres films en 1996. Jobs détenait 80 pourcent de la société, et quand Pixar est devenu public, il gagna 1.2 milliards de dollars.

En 1986, après le décès de sa mère adoptive, Jobs rechercha sa mère naturelle et la trouva. Elle était très émue en pensant de nouveau à cet abandon. Il découvrit aussi qu’il avait une sœur, Mona Simpson, qui lui ressemblait beaucoup. Ils sont devenus proches. En 1996, elle publia une nouvelle appelée ”A Regular Guy”. Il y avait un personnage, comme Steve, montrant de mauvaises habitudes. Il ne voulait pas se fâcher par rapport au livre, donc il ne l’a jamais lu.

Jobs s’est marié en 1991 à Laurene Powell. Ils ont eu trois enfants, Reed, Erin, et Eve. Il a aussi eu une fille, Lisa Brennan, dont la mère était une petite amie qu’il avait eue avant de se marier. Lisa vint vivre avec Jobs et Laurene et ensuite alla à Harvard. Adulte, Lisa ne devint pas comme son père. Ils pouvaient avoir une relation amicale et ensuite ne plus se parler pendant des mois. Jobs se comportait en famille comme il se comportait au travail. Il pouvait être très amical et ensuite l’exact opposé.

Apple perdait de l’argent sans Jobs. En 1997, le Président Directeur Général d’Apple, Gil Amelio acheta le programme NeXT’s. Jobs a été réintégré dans la compagnie en tant que consultant. Jobs a essayé de récupérer autant de pouvoir qu’il pouvait. Il fit en sorte que ses employés NeXT soient importants au sein d’Apple.

Il aida à rechercher un nouveau Président et licencia les personnes qu’il pensait être inutiles à la croissance de la société. Il forma un partenariat entre Microsoft et Apple. Ceci mit fin aux batailles légales entre les deux, ce qui entraîna la croissance du stock d’Apple. Microsoft créa une version de Microsoft Office pour Mac. Jobs devint alors le ¨Président d’Apple. Il décida qu’Apple devait se concentrer sur la fabrication de seulement quatre ordinateurs : un ordinateur pour la maison, un ordinateur de bureau, un ordinateur portable pour la maison et un ordinateur portable pour le bureau. Il mit fin à plusieurs contrats entre Apple et d’autres sociétés.

Apple se portait beaucoup mieux avec Jobs. En 1997, Apple perdit 104 milliards de dollars. En 1998, après une année complète avec Jobs en tant que Président, Apple réalisait un bénéfice de 309 millions de dollars.

Jobs a fait un partenariat avec Jony Ive, un designer très talentueux pour créer iMac. L’iMac était un ordinateur fait pour être facile à utiliser, un ordinateur accessible à tous. Il coûte environ $1200. Il a un design sympa et un boitier bleu clair. L’iMac a commencé à se vendre en 1998 et était l’ordinateur le plus rapide qu’Apple avait conçu. Jobs alors créa l’Apple Store afin de contrôler les ventes. Il décida très précisément à quoi le magasin devait ressembler. Le premier magasin ouvrit en mai 2001 et devint un franc succès.

Jobs alors décida d’une stratégie qu’il appela la stratégie du centre digital: utiliser un ordinateur pour contrôler des choses personnelles telles que les téléphones et la musique. La première chose qu’il créa était l’iPod, en 2001. Il possédait une petite molette pour cliquer et un petit écran. Les critiques ne pensaient pas que les gens allaient dépenser $399 pour écouter de la musique, mais ils le firent. Dès 2007, la moitié des ventes Apple étaient réalisées grâce à l’iPod. Jobs devint préoccupé par le fait que les gens n’achetaient plus des iPods quand ils réalisèrent que les téléphones portables permettaient également d’écouter de la musique. Donc, il a créa l’iPhone, en 2007, avec un écran tactile et un écran robuste appelé Gorilla Glass. De nouveau, les critiques ne pensaient pas que les gens allaient dépenser $500, montant demandé par Apple, mais ils le firent. A la fin de 2010, plus de la moitié des ventes de téléphones portables étaient des iPhone.

Apple ensuite créa l’iPad en 2010. Plus d’un million d’iPads étaient vendus le premier mois, et 15 millions en neuf mois.

La stratégie du centre digital était clairement un grand succès qui changea le monde.

Son besoin de contrôler se reflète jusque dans la conception des produits. En effet, aucun composant ne peut être changé. Ceci est très différent de Microsoft. Bill Gates de Microsoft permet à d’autres sociétés d’acheter des licences pour son système d’exploitation. Quand Gates créa le système d’exploitation de Windows, Jobs dit qu’il avait pris l’idée de Macintosh. En vérité, et Windows et Macintosh utilisaient les idées de Xerox.

Jobs était aussi très en colère contre Google. Il disait que les téléphones Google étaient inspirés des téléphones iPhone. Et Microsoft et Google pensaient que le système informatique se devait d’être ouvert. Ils pensaient que les préférés seraient les plus vendus. Jobs détestait cette idée et avait le sentiment que les deux sociétés avaient volé les idées d’Apple.

Jobs ne se disputait pas uniquement avec d’autres sociétés. Il se disputait aussi souvent avec les employés d’Apple. Il voulait uniquement les meilleurs. Les employés travaillaient 90 heures par semaine et Jobs voulait qu’ils soient parfaits. Beaucoup d’employés ont été licenciés avec des mots horribles.

En 2003, Jobs découvrit qu’il avait un cancer. Il voulait également contrôler cela. Au lieu d’obtenir un traitement d’un docteur, il a essayé de se soigner lui même. Il ne mangea plus de viande et essaya l’acupuncture. Son cancer empira. Il a finalement subi une opération en 2008. Le cancer revint en 2008. Jobs, encore une fois, ne reçut pas de traitement d’un docteur, mais mangea des fruits et des légumes afin d’aller mieux. Il perdit plus de 18 kilos.

Finalement, il décida de recourir à une transplantation du foie. Après cette transplantation, sa santé empira.

Avant qu’il ne décède en 2011, Jobs dit “J’ai eu une carrière très chanceuse, une vie très chanceuse. J’ai fait tout ce que j’ai pu.”

Jobs utilisa sa personnalité dans toutes ses créations. Avant que Jobs ne meurt, Apple dépassa Microsoft et devint la société avec la plus grande valeur technologique dans le monde.

Learning a language doesn’t have to cost money.

Sign-up to get a huge list of free resources tailored to the language you’re studying.



We won’t send you spam. Unsubscribe at any time.

Leave a comment